Blog de l'âme d'un cheval

Blog de l'âme d'un cheval

Les meilleurs Bonus de Paris du Moment










Il y a un peu plus d'une semaine, j'étais chez le vétérinaire pour passer du temps avec Zeke pendant que son œil guérissait. Vers 16h30, un couple est entré avec une belle peinture dans une remorque. Le vétérinaire est sorti et j'aurais juré que j'entendais une conversation sur le fait de mettre le cheval à terre. J'étais consterné. Le cheval avait l'air parfaitement en bonne santé. Et le vétérinaire ne semblait pas très heureux de la situation. Après le départ des propriétaires, j'ai confirmé que j'avais bien entendu et quand j'ai demandé pourquoi ils voulaient la rabaisser la suggestion était «commodité». Il s'avère que le cheval est atteint de MPOC, une affection respiratoire qui peut être contrôlée avec des médicaments quotidiens. Je ne pouvais pas le croire. Et ni Kathleen ni moi ne pouvions supporter de la voir euthanasiée à cause de l'indifférence humaine. On nous a dit qu'elle avait 27 ans. Il n'y a pas de papiers et nous pensons plus jeune, mais de toute façon, elle pourrait avoir de belles années devant elle. Nous avons demandé au vétérinaire de dire aux propriétaires que nous la prendrions. Le vétérinaire nous a dit qu'il la voyait depuis des années et qu'elle était en bonne santé autre que la MPOC. Mercredi dernier, nous l'avons amenée dans sa nouvelle maison et son nouveau nom, Poppy. Elle est très douce. Et en ne sachant absolument rien de la façon dont elle a vécu dans le passé, nous lui avons assuré qu'elle vivra le reste de sa vie en tant que cheval, pas un inconvénient.

Article sélectionné par sa qualité et traduit pour en faire profiter la communauté francophone – Nous ne sommes pas à l’origine de cet article qui est disponible sous sa forme originale iciSource ici

Les meilleurs Bonus de Paris du Moment